Conférence à Mons - "Les descendants d'enfants de remplacement"

Mis à jour : juin 13


Jeudi 25 octobre 2018 à 20h00

L’enfant de remplacement est un enfant conçu pour remplacer un enfant ou un parent mort récemment, qui souvent porte le prénom du mort - ou naît pour l’anniversaire de sa mort, naissance, conception (date signifiante) - sans que le deuil soit fait. L’enfant de remplacement contracte à son insu trois handicaps majeurs : - il nait dans une atmosphère de deuil non liquidé - il se substitue au disparu dont on lui attribue la place et perd son droit à être lui même - il hérite d’une culpabilité d’exister dont il ignore la cause Les descendants de ces enfants sont souvent vécus par le parent "remplaçant" comme des doubles rivaux des frères ou sœurs morts, enviés et détestés au regard du culte d’adoration dont ils ont fait l’objet au détriment des vivants. Ils héritent du deuil, ni fait ni à faire, et d’une dette de vie en forme d’imposture d’existence. Peut alors s’installer une transmission vampirique de revenants "en corps" génératrice de nouveaux traumatismes qui semblent se répéter "encore". Comment intégrer cet héritage mortifère et soigner son arbre ? Lors de la conférence nous illustrerons cette transmission "vampirique" par plusieurs cas de descendants d’enfants de remplacement célèbres et des cas cliniques. Nous proposerons des stratégies pour "enterrer" tous ces morts qui hantent le système familial.

Simone Cordier, co-directrice de Généapsy & analyste transgénérationnel Elisabeth Alves Périé, co-directrice de Généapsy & analyste transgénérationnel Pierre Ramaut, fondateur de Généasens, Commémoria, Waystobe et psychanalyste transgénérationnel

contact@geneapsy.com +33 (0) 6 26 18 38 60

Université de Mons

Plaine de Nimy, avenue du Champ de Mars, 8 7000 Mons, Belgique

Salle Vésale 030

Nb de places limitées - entrée libre

cliquez ici pour réserver votre place

#Belgique #Mons #EnfantDeRemplacement