• Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Simone Cordier

co-directrice et formatrice
scordier@geneapsy.com
+33 (0) 6 21 03 26 85

Elisabeth Alves-Périé

Gérante, co-directrice et formatrice
eaperie@geneapsy.com
+33 (0) 6 22 73 35 22

 

Généapsy

contact@geneapsy.com

+33 (0) 1 42 88 19 02

+33 (0) 6 26 18 38 60

Nos formations peuvent, dans certains cas, être prises en charge.
Nous contacter via
contact@geneapsy.com

Ecole GENEAPSY - SARL au capital de 7500 € 
SIRET : B 450 794 367 00034 , APE : 8559B
N° DIRECCTE Ile de France : 11 93 07346 93 - DATADOCK n°0054155

Siège Social : 28 rue Kléber – 93700 Drancy
Tel : + 33 (0)1 42 88 19 02 - +33 (0)6 26 18 38 60

Email: contact@geneapsy.com

2 FÉVRIER : THÉOPHANE CHANDELEUR = FÊTE DES CHANDELLES ET DE LA PURIFICATION
#unprenompourlavieGeneapsy
#unregardtransgenerationnelsurleprenom
#pistestransgenerationnelles

 

Fébruare = purifier

Chandeleur vient de candélarum = chandelles

 

 

D’anciennes fêtes païennes célèbrent ce retour de la lumière et le démarrage des travaux agraires par des rituels de purification de la terre tant dans les religions Celtes que grecques ou Romaines.

Les Romains célébraient la déesse Fébrua (surnom de Junon qui délivrait les femmes de l’arrière faix -placenta- par des rituels de purification).

 

L’église catholique qui ne parvient pas à éradiquer les us et coutumes des peuples « évangélisés » substitue la Chandeleur aux fêtes en l’honneur des anciens dieux

La Chandeleur = d'Hypapante célèbre la présentation de Jésus au Temple (tradition juive selon la « Loi de Moise » : la quarantaine imposée aux accouchées avant leur purification et présentation de l’enfant par le père devant le rabbin)

La rencontre de Jésus avec le vieillard Siméon qui le confirme comme Messie : la lumière qui sauvera le monde

Dès le 4è siècle à Jérusalem, une procession éclairée aux cierges témoignait du caractère messianique de Jésus (la bénédiction des cierges date du 10è siècle)

Chacun ramène sa chandelle allumée (et bénie dans l’église) jusqu’à son logis sans que le vent l’éteigne afin qu’elle protège des sorciers, des loups, des tempêtes et des mauvais esprits : si elle s’éteint, c’est mauvais signe !

 

Quant aux crêpes, elles pourraient évoquer le lointain souvenir du « gâteau placentaire » qui possède des qualités médicinales et qui faisait l’objet de pratiques magico-religieuses : manger le placenta était pratique courante dans les campagnes.

Traditionnellement la crêpe représente le soleil vainqueur des ténèbres : Jésus serait ce soleil sauveur du monde ; il remplace le « sol invictus » des Romains.

 

A vos crêpes !

Please reload

A l'affiche

Généapsy ouvre ses portes à Lyon !

December 6, 2019

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
RSS Feed
Catégories