• Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Simone Cordier

co-directrice et formatrice
scordier@geneapsy.com
+33 (0) 6 21 03 26 85

Elisabeth Alves-Périé

Gérante, co-directrice et formatrice
eaperie@geneapsy.com
+33 (0) 6 22 73 35 22

 

Généapsy

contact@geneapsy.com

+33 (0) 1 42 88 19 02

+33 (0) 6 26 18 38 60

Nos formations peuvent, dans certains cas, être prises en charge.
Nous contacter via
contact@geneapsy.com

Ecole GENEAPSY - SARL au capital de 7500 € 
SIRET : B 450 794 367 00034 , APE : 8559B
N° DIRECCTE Ile de France : 11 93 07346 93 - DATADOCK n°0054155

Siège Social : 28 rue Kléber – 93700 Drancy
Tel : + 33 (0)1 42 88 19 02 - +33 (0)6 26 18 38 60

Email: contact@geneapsy.com

Bibiane, Viviane, Vivette, Vivienne...

2 Dec 2017

#unprenompourlavieGeneapsy
#unregardtransgenerationnelsurleprenom
2 DECEMBRE : BIBIANE, VIVIANE, VIVETTE, VIVIENNE...

 

 

Sainte Bibiane, Viviane, Vivette, Vivienne du latin vivianus : plein de vie.

Le prénom Viviane est dérivé du prénom latin Vivianus, qui signifie "plein de vie" ou "ardent".
Ce prénom provient à l'origine du verbe latin « vivere » qui signifie « vivre »

Ce prénom fut autrefois employé au masculin comme au féminin. Sa popularité fut plus grande dans les pays latins. Le prénom Viviane est en forte baisse aujourd'hui, bien que très répandu.
Depuis le début du XXème siècle, plus de 52.000 françaises ont porté ce prénom. Le record a été atteint en 1955, année durant laquelle 2325 bébés ont reçu ce prénom.

 

Avant d’être une sainte, Vivianne est un personnage mythique des légendes Arthuriennes : c’est la dame du lac qui donne Excalibur au roi Arthur, le guide dans le monde d’Avalon (un espace-temps magique), enchante Merlin et élève Lancelot après la mort de son père.

Elle est nommée Viviane ou Niniane, Nynève ou Nimue selon les copistes.

 

 

Les discussions sur les racines du nom :

  • Les partisans d’une origine « Némue » relient le nom à Mnémosyne (mère des muses) ou à la déesse Galloise Rhiannon, ou la rivière Niniam en Bretagne

  • Les adeptes de « Viviane » l’enracinent dans Coventina, déesse des eaux romano-celtique, ou Gwendolona (compagne de Merlin) ; d’autres relient le prénom à Diane ou encore à l’héroïne Irlandaise Béfinn devenue Bébin en français = la femme blanche (les compagnes de Merlin sont associées à la couleur blanche).

Le personnage de la fée Vivianne dans les nombreuses œuvres (littérature et cinéma ; de Walter Scott à Boorman en passant par Marion Zimmer Bradley, Once Upon a time, Stargate, Hellboy…) se nomme Nimue, Morgane, Dame du lac, Vivianne.

Parfois c’est la même personne, parfois 2 personnes distinctes (fidèle ou traitresse à l’égard de Merlin). Vivianne, comme toutes les déesses possède une force qui parfois est du côté obscur... Décembre oscille entre lumière et ténèbres !

 

Sainte Vivianne n’échappe pas à la dualité du prénom : elle est condamnée au travail forcé dans un lupanar, mais reste « inébranlable » dans sa foi et sa virginité, ce qui la conduit en l’an 363 à mourir sous les coups de fouets à plomb de ses bourreaux : derrière la sainte chrétienne se cache la « prostituée sacrée » du paganisme grec et latin.

Une autre Bibiane, fille d’un proscrit serait morte de faim avec sa sœur Demétrie (grande déesse mère) et sa mère Dafrose (condamnées sous Julien l’apostat).

 

Deux grandes stars ont pu contribuer au succès du prénom : Vivianne Romance

  • Viviane Romance, née le 4 juillet 1912 à Roubaix et morte le 25 septembre 1991 à Nice, est une star du cinéma français entre 1930 et 1940 : elle incarne des rôles de femme fatale (fée) de prostituée et femme perverse (l’aspect sombre de la fée Viviane ?)

  • Vivian Leigh, Vivian Mary Hartley, dite Vivien Leigh, née le 5 novembre 1913 à Darjeeling (Inde) et morte le 8 juillet 1967, à Londres, est une actrice britannique qui immortalise Scarlett O’Hara de…taratata, dans le film « Autant en emporte le vent » en 1939.
    La Star est bipolaire (l’injonction de vitalité pour éviter la tristesse des deuils gelés ?) et meurt de tuberculose.

Les pistes :

Le prénom peut s’entendre : « vis ! vis ! Anne ».

Quelle Anne doit revivre ? Dans le système familial ? Une grand-mère ? Une sœur qui n’a rien vu venir ? Une dame blanche qui hante le système ?

 

La femme fatale est à rechercher dans l’arbre :

  • Du côté d’une maitresse qui a jeté un « charme » sur un homme de la famille et l’a « envouté ». Nommer une fille Viviane lui donnerait la mission de venger les épouses bafouées : elle deviendrait la femme fatale qui mènerait les hommes à leur perte.

  • Une femme de l’arbre été obligée de vivre de ses « charmes » pour « manger à sa faim » comme Sainte Viviane (suite à la perte du père ?)

A vos arbres !

 

Please reload

A l'affiche

Séminaire résidentiel - Juillet 2020

October 13, 2019

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
RSS Feed
Catégories