• Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle

Simone Cordier

co-directrice et formatrice
scordier@geneapsy.com
+33 (0) 6 21 03 26 85

Elisabeth Alves-Périé

Gérante, co-directrice et formatrice
eaperie@geneapsy.com
+33 (0) 6 22 73 35 22

 

Généapsy

contact@geneapsy.com

+33 (0) 1 42 88 19 02

+33 (0) 6 26 18 38 60

Nos formations peuvent, dans certains cas, être prises en charge.
Nous contacter via
contact@geneapsy.com

Ecole GENEAPSY - SARL au capital de 7500 € 
SIRET : B 450 794 367 00034 , APE : 8559B
N° DIRECCTE Ile de France : 11 93 07346 93 - DATADOCK n°0054155

Siège Social : 28 rue Kléber – 93700 Drancy
Tel : + 33 (0)1 42 88 19 02 - +33 (0)6 26 18 38 60

Email: contact@geneapsy.com

Flora, Florian/Floriane, Florent/Florence, Floreal...

24 Nov 2017

#unprenompourlavieGeneapsy
24 NOVEMBRE : FLORA

 

 

Sainte Flora de Cordoue, est issue d’un mariage mixte (père musulman et mère chrétienne). Elle sera décapitée avec sa sœur Maria le 24 novembre 851 par les maures pour avoir refusé de se convertir à l’Islam. L’église récupère des saintes fleurs 🌹 qu’elle fête au cours de l’année (Fleur le 5 octobre, Florine le 1 mai...). Les dérivés de Flora sont nombreux Florie, Fleurie, Florian / Floriane, Florent / Florence, Floreal, Flour... et aussi Floraline.

 

Le prénom est apprécié à l’époque médiévale (Florimond, Blanche flor...). Seuls Flore et Flora perdurent au 19ème (surtout dans la fiction), occupent un rang modeste au 20ème (devancée par l’auvergnate Florine) et refleurit après 1970 (voir le personnage de Fleur Forsyte dans la célèbre dynastie de cette époque).

Tous viennent de Flora nom latin de Chloris grec (vert de chlorophylle). La nymphe Flora fut enlevée par le vent d’ouest Zéphyr qui lui offrit un jardin rempli de fleurs ; leur fils Carpos (fruit) se noya et laissa son amant Calamos (le roseau) se dessécher de chagrin au bord du fleuve.

 

Les romains célébraient la déesse Flora au printemps lors des Floralies. Durant 5 jours les Romains honoraient la vie dans la « fleur de l’âge » : alcool, sexe, danses et musique étaient au programme. Une autre version parle d’une riche prostituée qui aurait légué sa fortune à Rome en échange d’une fête annuelle en son honneur ; elle aurait été divinisée et édulcorée en Fleur.

 

Flora est à la nature ce que Venus est aux humains : « l’effet impuls » ou fertilité dans son sens large. Déesse des fleurs sauvages elle incarne la fertilité de la nature ; elle offre le miel aux humains : elle appelle l’abeille butineuse. Elle aurait aidé Junon à fabriquer Mars sans Jupiter. Ovide lui fait dire : « Il faut jouir de la beauté de l’âge quand il est en fleur et ne pas se soucier des épines, une fois les roses flétries ».

Flora est adepte du « carpe diem ». Les fleurs s’épanouissent puis fanent et meurent : seules les fleurs artificielles ou séchées défient le temps des 🌹. La fleur dans son printemps est une allégorie de la jeunesse qui inexorablement ira vers la mort. => Offrir des fleurs c’est accepter qu’elles soient périssables.

 

 

 

 

 

 

 

Être fauché dans la fleur de l’âge » exprime le sentiment d’injustice d’une mort prématurée : Les prénoms fleuris des arbres seraient-ils en lien avec des morts jeunes ? Voir si ces prénoms sont présents après les guerres, maladies, accidents...

 

« Perdre sa fleur, déflorer ou être déflorée » sont des expressions désuètes pour signaler le premier rapport sexuel. Flora devrait rester « une jeune fille en fleur » pour faire oublier la honte des fruits de la passion ou « l’ombre » des fleurs de trottoir ?

 

Au cinéma l’image de fleurs piétinées peut suggérer une maltraitance (viol, inceste...) qui saccage l’innocence de l’enfance. Flora peut vous conduire sur cette piste. De la fée Flora dans la belle au bois dormant à la belle Fleur Delacourt d’Harry Potter, vous trouverez la Flora Brasier chez Balzac qui condense toutes les facettes du prénom : naïve et joyeuse, victime d’un vieillard libidineux, rusée pour séduire et « attirer » les mâles butineurs, épine de rose pour se défendre, vénéneuse pour survivre, fleur déchue dans l’alcool pour finir.

 

A vos 💐, vos fruits 🍇 et a vos branches 🌳

 

NB : une pensée de compassion pour les « Fleur » qui ont subi les bourgeons de l’acné adolescente et les moqueries sur leur prénom.

 

 

Please reload

A l'affiche

Séminaire résidentiel - Juillet 2020

October 13, 2019

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon
RSS Feed
Catégories