• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Agnès, Agnese, Nesta...


21 JANVIER : AGNES / AGNESE / NESTA #unprenompourlavieGeneapsy #unregardtransgenerationnelsurleprenom #pistestransgenerationnelles

Dérivés Aina / Aissa / Nessie. Issu du grec Agné (féminin de Agnos) = sacré. Agnos qualifiait certains fleuves et divinités. L’adjectif s’est ensuite spécialisé dans la pureté et la chasteté : Artémis était qualifiée « d’agné », la chaste déesse.La proximité du latin tardif entre « agnes = sacré et pur, et agnus=l’agneau » a généré une confusion et amalgame entre les 2 : l’agneau est devenu pour les premiers chrétiens le symbole de la pureté et de l’innocence (d’âme et de corps), ce qui expliquerait l’offrande d’agneaux pour fêter la sainte Agnès.

Sainte Agnès meurt décapitée en 304 à Milan, elle est âgée de 13 ans et meurt dans la fidélité à son fiancé « Jésus-Christ ». C’est la grande époque de la persécution des chrétiens sous Dioclétien. Lorsque le fils du préfet est ébloui par la beauté juvénile d’Agnès et souhaite l’épouser, devant le refus de la belle, il lui est proposé d’intégrer le cercle des vestales pour sauver la face du jeune éconduit et sa propre vie. La négociation n’étant pas au catalogue des vertus adoptées par les candidats au martyre, la demoiselle refuse et se voit condamnée à la prostitution dans un lupanar. Dieu lui fait pousser une chevelure qui voile la nudité imposée à son corps exhibé, un ange lui taille un manteau immaculé et lui procure une lumière qui transforme sa chambre en lieu de prière. Lorsque le fils du préfet vient « la visiter avec ses copains » aucun d’eux ne peuvent l’approcher : la Lumière les effraie et le fils du préfet s’étrangle. Agnès, magnanime le ressuscite et passe pour sorcière à abattre : le feu ne parvint pas à la toucher et seul un poignard plongé dans sa gorges lui enlève la vie et lui octroie enfin la couronne des martyres. On raconte que 8 jours après sa mort, elle apparut près de son tombeau, un agneau dans ses bras, entourée de vierges en robes d’or : elle rassure ses parents sur son bonheur auprès de son fiancé. L’église fête l’octave de Sainte Agnès 8 jours après sa mort. La légende raconte qu’un certain Paulin, prêtre de son état était tourmenté par les « tentations charnelles » se serait confié à son pape ; celui-ci lui aurait offert un anneau orné d’une émeraude et aurait conseillé à Paulin de demander la statue d’Agnès l’autorisation de se marier : la statue aurait tendu sa main pour recevoir à son doigt l’anneau d’émeraude et retiré sa main aussitôt… Paulin a été débarrassé de sa libido à tout jamais et Agnès a gardé la bague. Le prénom est fréquent au Moyen-Âge grâce à la popularité de la Sainte ; il se maintient jusqu’au 17è siècle et amorce sa descente ensuite ; il réapparait vers 1950 et devient fréquent jusqu’en 1970 pour s’étioler ensuite.

Pistes transgénérationnelles :

L'éducation des filles

La ravissante idiote ou l’éducation débilitante des filles qui comme la jeune Reine Elisabeth (The Crown) ont appris à dire « I see » et « ho » lorsqu’elles ne peuvent éviter de parler.

« Le petit chat est mort » s’écrie la jeune Agnès de « l’école des femmes ». Le tuteur d’Agnès, Arnolphe, confie son éducation à un couvent avec ordre de lui garder 70% d’ignorance et 30% de caractère malléable (dans le but d’en faire sa femme et son « objet ») (Vermont - des liaisons dangereuses - peut séduire Cécile et la pervertir du fait de son innocence de la sexualité). Agnès est « innocente » et passe pour une idiote (qu’elle n’est pas) ; Horace qui pensait séduire cette proie facile en devient amoureux et finira par la sauver des griffes du vieux barbon. Une fille instruite pouvait devenir un « bas bleu » et finir vieille fille (institutrices et demoiselles des postes par exemple) : « sois belle et tais-toi » avait exigé Athéna d’Aphrodite (qui avait des velléités de créer comme Athéna). Les blagues sur « les blondes » illustrent cette posture à l’égard des jolies femmes (même si la blonde est la fiancée pour les Canadiens). Agnès aurait-elle pour mission d’incarner cet idéal féminin qui saurait rester à sa place de femme au foyer obéissante aux normes de la bourgeoisie catholique ?

La débilité légère Nessie en occitan est un qualificatif qui désigne une personne « bébête » voire déficiente mentale. Agnès parlerait-elle d’autres « niaises » de l’arbre, oubliées ? Devrait-elle dans cette optique réussir ses études pour « réparer » la « pauvre innocente ? ». En Languedoc parler d’une « pauvre innocente » peut évoquer la débilité de la personne.

La prostitution

Sainte Agnès est condamnée à la prostitution : il est probable qu’elle y ait perdu sa virginité car la loi romaine ne pouvait condamner à mort une vierge (c’est pourquoi les prisonnières chrétiennes étaient violées avant les jeux du cirque). Le prénom « voilerait » l’impudeur d’une fille de l’arbre ? Prostituée ou de mœurs légères (Agnès Sorel 1422-1450 maitresse du roi Charles 7). Agnes devrait-elle effacer cette « faute » en devenant religieuse ? La pédophilie et l’inceste d’oncle à « nièce » Arnolphe est un vieux monsieur qui aime les très jeunes filles et Sainte Agnès avait 13 ans lorsqu’elle est envoyée au lupanar.

Dans les mariages recomposés, le deuxième mari pouvait avoir des « vues » sur les filles du premier lit de son épouse (affaire Woody Allen). Sainte Agnès est invoquée par les jeunes filles qui pressentent en des circonstances douteuses, leur virginité menacée (sic), ou pour surmonter l’angoisse des premières règles.

L’agneau du sacrifice, est-ce qu’une jeune fille innocente serait sacrifiée par le système pour survivre ? Prostitution par les parents ? Yeux fermés sur un inceste par une mère pour éviter la prison au « soutien de famille » ? Fille exclue des études pour financer celles du garçon ?

Langue des oiseaux

Anagramme d’Agnès = anges ?

A niaise ? A nié ce

A nièce ?

A vos arbres !

#Prénom #unprenompourlavieGeneapsy #unregardtransgenerationnelsurleprenom #pistestransgénérationnelles #Agnès #Agnese #Nesta