• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Paulin & Hortense


11 JANVIER : PAULIN & HORTENSE #unprenompourlavieGeneapsy #unregardtransgenerationnelsurleprenom #pistestransgenerationnelles

Nous « mangerons » le gros pavé Paul le 29 juin et aborderons tous ses dérivés (Paule, Pauline, Paula etc. Et aussi le 25 janvier date de sa conversion.

Il n’y a pas de sainte Hortense (rafraichissant) mais un Saint Hortens très peu connu (évèque de Césarée dans les premiers siècles du christianisme).

Hortens est fêté ce 11 Janvier et il va céder la place à Hortense.

Ce prénom est d’origine latine, issu de hortus : le jardin.

Hortensius (qui vient du jardin) était le patronyme d’une « gens » Romaine illustre aux 1er et 2è siècle.

Hortensia était fille de Quintus Hortensius (-114 ; -50) avocat rival de l'orateur Cicéron.). Elle étudie la rhétorique en lisant son père et les orateurs grecs célèbres.

C’est une oratrice connue pour son discours sur les taxes (imposées aux riches romaines pour financer la guerre contre les assassins de Jules César) en -42 face au triumvirat (Auguste, Lépide et Marc Antoine). « Vous nous avez déjà privées de nos pères, de nos fils, de nos maris et de nos frères, que vous avez accusés de vous avoir trahis. Si vous prenez aussi nos biens, vous nous réduisez à une condition qui ne sied pas notre naissance, nos manières, notre sexe. Pourquoi devrions-nous payer une taxe alors que nous n'avons pas notre place dans les honneurs, le commandement, la politique, que vous utilisez les uns contre les autres avec ces résultats terribles ? "Parce que nous sommes en guerre", dites-vous ? Quand n'avons-nous pas été en guerre, et quand les femmes ont-elles déjà dû payer des taxes, elles qui en sont exemptées par leur sexe ? » (Historien Appien)

Grace à Hortensia, les femmes ont eu gain de cause.

Le prénom n’est pas employé avant le 19è siècle et rare jusqu’en 1915 ; un regain depuis 1985 : 7000 personnes répertoriées.

Les pistes transgénérationnelles :

Hortense de Beauharnais (1773 :1837) : fille de la future impératrice Joséphine et du vicomte de Beauharnais (guillotiné sous la terreur en 1794) elle devient la belle-fille de Bonaparte et sa belle-sœur lorsqu’elle épouse Louis (le plus jeune frère) et devient Reine consort de Hollande. Le couple Joséphine Bonaparte n’ayant pas d’enfant, elle décide de les faire faire par Hortense, via Louis ! « J'ai élevé Louis, je le regarde comme mon fils. Ta fille est ce que tu chéris le plus au monde. Leurs enfants seront les nôtres. Nous les adopterons, et cette adoption nous consolera de n'en pas avoir. » (Mémoires de la reine Hortense). Le mariage est un désastre / Louis est hypocondriaque, paranoïaque et paralysé d’un bras (suite de syphilis) : le couple se séparera (Bonaparte divorce).

Sans doute « formée » très tôt aux stratégies de survie féminine par sa mère (qui réussit à échapper aux prisons de la Terreur), elle trouve consolation et soutien dans les bras d’amants (le général Duroc, aide de camp de l’empereur ; Charles De Flahaut, aide de camp de Murat, fils naturel de Talleyrand : ils auront un fils naturel, Charles, futur duc de Morny.)

Elle traverse « toutes les guerres » et mène une vie d’éxilée ; elle meurt en France d’un cancer de l’utérus.Elle avait pour devises « Fortuna infortuna forti, una » (la fortune et l'infortune ne font qu'une pour le fort) et « Moins connue, moins troublée. Mieux connue, mieux aimée ».

Trouver des Hortense dans vos arbres dans cette période vous met sur la piste d’une lignée de femmes « piquantes » et armées pour survivre. Les déboires conjugaux ? Des mariages arrangés ? Des enfants naturels adultérins ? Des climats incestueux ?

Vous prendrez la mesure de la différence entre « piste et recettes de dictionnaires de prénoms transgénérationnels qui nous expliquent qu’Hortense renvoie à « tel secret » ou telle histoire… Il n’y a pas de recettes, ni de certitudes : seulement des hypothèses.

La fleur :

La fleur Hortensia : découverte en 1739, elle est nommée Hydrangéa=eau+angéion=cruche ancienne (pour sa forme).

En 1771, le botaniste Philibert Commerson, en visite dans les jardins du Roi de l’île Maurice rebaptise cette fleur Hortensia, sans doute en l’honneur d’Hortense de Nassau, sa maitresse ?

En langage des fleurs, l’homme qui offre des hortensias à une femme lui signifie qu’elle est froide (garde la tête froide, se « refuse à lui « ?)

L’écorce d’Hortensia brûlée dans la maison, est sensée venir à bout d’un ensorcellement. Pour les belges, des hortensias dans la maison portent malheur.

Dans les jardins enchanteurs il y aurait des « poison Ivy » dangereuses pour les hommes ?

Le poème d’Arthur RIMBAUD :

Il dédie un poème codé à une certaine H comme Hortense

Recueil : "Illuminations" paru en 1895 en totalité

« Toutes les monstruosités violent les gestes atroces d’Hortense. Sa solitude est la mécanique érotique, sa lassitude, la dynamique amoureuse. Sous la surveillance d’une enfance elle a été, à des époques nombreuses, l’ardente hygiène des races. Sa porte est ouverte à la misère. Là, la moralité des êtres actuels se décorpore en sa passion ou en son action — Ô terrible frisson des amours novices, sur le sol sanglant et par l’hydrogène clarteux ! trouvez Hortense. »

Les chansons paillardes :

  • Une épouse Hortense qui réchauffe le « doigt gelé » de son vieux mari au « feu » de son corps complaisant.

  • La belle Hortense qui a des pieds de cochon, des mollets de poulet, ….

En conclusion, Hortense est une « maitresse femme » ? Intense ? Femme de tête (Hortensia l’oratrice) ? Femme à ressources pour survivre ? Mal mariée ? Exilée ? Prostituée ? Rebelle ? Incarnerait-elle la condition féminine d’une époque ?

Aux jardins secrets de vos arbres !

#Prénom #unprenompourlavieGeneapsy #unregardtransgenerationnelsurleprenom #pistestransgénérationnelles #Paulin #Hortense #Hortensia #Discours #Rimbaud #Ciceron #Lépide #MarcAntoine #Paul