• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle

Narcisse


#unprenompourlavieGeneapsy

29 OCTOBRE : NARCISSE

Le beau chasseur qui a pris racine au bord de l’eau « stupéfié « par son reflet. Sa nymphe de mère (violée par un fleuve), curieuse de l’avenir de son fils, avait consulté l’oracle (encore Thyresias, cet oiseau de mauvais augure). Celui-ci, clair et précis, comme à son habitude, lui aurait prédit que Narcisse vivrait tant qu’il ne se verrait pas. Exit les surfaces réfléchissantes de la maison, aucun reflet. Narcisse ne se connaissant pas, n’a pas beaucoup d’empathie et pousse au désespoir les garçons et les filles de son âge qui tombent en amour pour cette statue vivante. Les Dieux et déesses n’aiment pas trop qu’on se croit immortel et qu’on se montre aussi cruel qu’eux. Punition donc de cette hybris (démesure) : il est condamné à tomber amoureux de son reflet. Le destin bégaye via la nymphe Echo (une bavarde têtue qui voulait avoir le denier mot, condamnée à répéter le dernier mot des autres). “Qui es-tu ?” demande Narcisse à son reflet “Es-tu ?” répond Echo cachée dans grotte (ou transformée en grotte selon les versions). Elle aussi aime Narcisse follement, sans espoir.

Prénom peu donné, serait-il dur à porter ? Saint patron des narco-trafiquants ? Saint patron de Facebook ? Un mythe qui fait « écho » à notre temps ?

  • Les défauts de parole (secrets de famille, viols, faillites, vols, prostitution, maladies honteuses...) tentent de colmater les blessures narcissiques d’où s’échappent l’estime de soi.

  • Les miroirs familiaux reflètent des images idéales, non incarnées qui transmettent une ombre vampirique sur les générations suivantes.

  • Sans mémoire, sans miroir et sans parole structurante, les beaux Narcisse se noient dans le miroir des illusions « d’optique ».

#Narcisse #Prénom #unprenompourlavieGeneapsy #unregardtransgenerationnelsurleprenom